top of page

NOS EMOTIONS


Quand j'ai été formée au kundalini yoga, une certaine école de pensée voulait qu'on refoule la colère, la tristesse et les émotions négatives comme des états honteux qui n'étaient pas dignes d'un-e honnête yogi-e. D'après l'approche en question, le risque en passant du temps à identifier ces émotions étaient de rester piégé-e-s à l'intérieur. Et il est bien présent mais il l'est tout autant quand on refoule ces émotions qui reviennent autrement de toutes les façons.


Puis la pratique est passée par là. Et quelques années après en ayant observé le comportement de personnes considérées comme des maitres, des yogi-e-s confirmé-e-s et les difficultés de mes élèves j'ai compris que les émotions étaient nos meilleures alliées. C'est donc dans cet état d'esprit que je t'incite à observer ce qui te traverse, à entendre les échos de tes ressentis et à les accepter au lieu d'essayer de les effacer.


En effet nous oublions bien trop souvent que nous nous sommes incarné-e-s pour apprendre. Apprendre de nos échecs et de nos réussites. Comment ces apprentissages se traduisent ? Par les émotions qu'ils nous procurent. Nous devons accepter les alertes transmises par nos émotions au lieu de les refouler comme le suggère de nombreuses pratiques yogiques. Nous devons en prendre la responsabilité, sinon le risque est de s'enfermer et de ne plus progresser en restant bloqué-e-s et en souffrance inconsciente dans une sorte d'apnée émotionnelle. Une façon d'utiliser cet état émotionnel à bon escient est d'adapter sa pratique au moment de la journée et en fonction de ce qui se passe.


Ainsi on ne pratiquera pas son yoga de la même façon le matin, à midi que le soir. Le matin je pratique un kriya (exercice) complet -A midi selon l'endroit ou je suis soit je chante intérieurement le mantra Ether Tattva-soit je fais une respiration pour me réajuster si besoin et le soir je fais une méditation en fonction de mon programme.


Mon programme intègre ce sur quoi je travaille à un moment donné. Si j'ai passé une journée très mouvementée-même si cela a été très positif je vais chanter à nouveau « Ether Tattva » avant de chanter un mantra de mon programme ou ne chanter que celui là. Je peux aussi faire un pranayama spécifique avant ma méditation.


Les paroles de ce mantra sont « wahe gourou, wahé gourou, wahé gourou ».

Ce mantra fait l'éloge de cette force en nous « notre gourou » qui peut nous guider afin de sortir de situations émotionnelles qui nous piègent à des niveaux vibratoires très bas.


Voici le mantra « Ether Tattva » interprété par Nirinjan Kaur.

Prend en soin, il prendra soin de toi.


18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page